Shanda se donne les moyens de lutter contre la triche

Alors que Aion est actuellement en bêta-test et se prépare pour un lancement commercial en Chine le 16 avril prochain, Shanda peaufine son arsenal contre les tricheurs.

En bêta-test ouvert depuis quelques jours en Chine, la version commerciale chinoise d’Aion devrait accueillir ses premiers joueurs le 16 avril prochain. En prévision de ce lancement, Shanda, l’exploitant chinois du MMORPG, annonce avoir pris des mesures drastiques contre la triche.

Dans un communiqué daté d’hier, Shanda précise son intention de lutter contre les utilisateurs de « bots » et autres programmes tiers interdits, promettant de les bannir du jeu en moins de trois jours après identification et de supprimer purement et les simplement les personnages ayant profité de technologies interdites.
Et selon le journal Pacific Epoch qui relaie l’information, Shanda se donne les moyens de ses ambitions. Pour parvenir à ses fins, l’exploitant chinois aurait constitué un fond de huit millions de RMB (un peu moins d’un million d’euros) visant à récompenser les joueurs qui dénonceraient les utilisateurs de bots...

S’il ne s’agit là que de déclarations d’intentions (on jugera sur pièce), l’annonce est en elle-même notable tant l’utilisation de programmes tiers est traditionnellement ancrée dans les moeurs des joueurs chinois de MMO. Les utilisateurs de « bots » sont en tout cas avertis.

Réactions (37)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Aion ?

773 aiment, 288 pas.
Note moyenne : (1208 évaluations | 176 critiques)
6,6 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Aion
(778 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

2265 joliens y jouent, 5190 y ont joué.